Les Cadières

  • Parcours santé

    Soins médicaux et de réadaptation (SMR)

  • Accompagnement de la fin de vie | Rééducation et réadaptation

    Unité cognitivo comportementale (UCC) , Lits identifiés en soins palliatifs (LISP), Lits de soins de suite et de réadaptation (SMR), Hôpital de jour (HDJ)

Vous accueillir

L’établissement des Cadières, à l’origine centre de postcure, situé sur la commune de Boisset et Gaujac, a été reconstruit en 2004 sur la commune de Saint- Privat des Vieux, pour accroître la proximité avec les courts séjours hospitaliers Alésiens.

Spécialisé en gériatrie dès 2010, Le Soins de Suite et Réadaptation Les Cadières œuvre quotidiennement à l’adaptation de la prise en charge des patients, et répond ainsi aux nouvelles exigences en la matière.

Cet établissement est à ce jour constitué de 35 lits en hospitalisation complète dont 6 lits identifiés en soins palliatifs et 10 lits d’unité cognitivo-comportementale. Il dispose également de 6 places en hospitalisation de jour.

Nos services

Le Soins de Suite et Réadaptation Les Cadières est spécialisé dans la prise en charge de la personne âgée polypathologique, dépendante ou à risque de dépendance.

L’établissement accueille des patients âgés de 75 ans et plus et apporte une réponse globale aux pathologies de celles et ceux, qui à la sortie d’un court séjour à l’hôpital ont une perte ou une diminution de l’autonomie.

L’offre de soins proposée par le SSR Les Cadières se compose de 4 services distincts:

    Le projet médical du service vise à :
    • Consolider l’état de santé des personnes sortant de l’hôpital;
    • Évaluer puis réduire la dépendance des patients;
    • Préparer le retour à domicile ou orienter vers une structure d’aval adaptée.

    L’unité cognitivo- comportementale accueille en hospitalisation complète des patients présentant des troubles cognitifs productifs ; une prise en charge pluridisciplinaire (médecin, ASG, IDE, psychomotricienne, orthophoniste…), leur est proposé, dans l’optique de stimuler les capacités cognitives et de maintenir une activité motrice.

    La prise en charge du patient s’articule autour :
    • d’une adaptation du lieu de vie (sécurisation des espaces, aides techniques, …),
    • d’un soin relationnel (type de communication,
    activités apaisantes, …),
    • d’une prise en charge médicamenteuse (adaptation du traitement, analyse bénéfice/risque,…).)
    Un accompagnement des problèmes et des souffrances rencontrés par les proches du patient hospitalisé est également proposé au sein du service.
    Une réflexion éthique amène à proposer une prise en charge qui reste cohérente avec les attentes du patient, l’évolution de sa maladie et les difficultés rencontrées par la famille.
    Le projet de sortie veille à transmettre à la famille et aux professionnels les modalités de soins identifiées pendant l’hospitalisation.

    L’unité cognitivo- comportementale accueille en hospitalisation complète des patients présentant des troubles cognitifs productifs ; une prise en charge pluridisciplinaire (médecin, ASG, IDE, psychomotricienne, orthophoniste…), leur est proposé, dans l’optique de stimuler les capacités cognitives et de maintenir une activité motrice.

    Ces lits sont essentiellement réservés à l’accueil des patients en soins palliatifs ou en fin de vie. L’objectif du service est de soulager les douleurs physiques ainsi que les autres symptômes et de prendre en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle des personnes accueillies.

    Ouvert du lundi au vendredi, ce service propose des séances de rééducation en journée, à des patients âgés de plus de 75 ans, dans l’optique de leur réautonomisation.
    Durant 3 semaines consécutives, deux séances de 45 minutes par jour sont proposées par un enseignant APA et un ergothérapeute, afin de maximiser les chances de récupération des patients.
    Parallèlement, nous proposons des interventions capables de prévenir les chutes et leur récidive, ainsi que leur complication; nous offrons ainsi une démarche clinique d’évaluation et de prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées, qui permet de sécuriser la personne au quotidien par l’apprentissage de techniques reproductibles à domicile.

    Le lieu

    L’établissement est situé sur la commune de Saint Privat Des Vieux, à 2 Km d’Alès dans le Gard (30).

    Il est composé d’un bâtiment de plain-pied comprenant trois ailes séparées par des patios extérieurs.

    Un nouveau bâtiment est en cours de construction qui se composera de deux ailes supplémentaires, soit 25 lits au total

    (le programme de travaux sera achevé en septembre 2024).

    L'équipe

    Le projet de soin est mis en œuvre par une équipe pluridisciplinaire : médecins gériatres, infirmiers, aide-soignants, kinésithérapeute, ergothérapeute, enseignant d’Activité Physique Adaptée, psychomotricien, pharmacien, assistante sociale, psychologues, diététicienne, orthophoniste, équipe administrative et bénévoles d’accompagnement (Association des Soins Palliatifs Gard).

    Infos pratiques

    Les frais de séjour :
    Ils sont pris en charge à 80% par l’Assurance Maladie. La part restante soit 20% (le ticket modérateur) est à votre charge, il est généralement pris en charge par votre mutuelle. Dans certains cas, la prise en charge est portée à 100% : Actes exonérants, longue maladie, accident du travail et invalidité.

    Forfait journalier : 20 euros par jour
    Le forfait journalier est une contribution minimale aux dépenses hôtelières. Il est dû pour chaque journée d’hospitalisation. Vous en serez exonéré si vous êtes accidenté du travail, relevant de l’article 115 ou relevant du régime d’Alsace Moselle.
    Votre mutuelle peut le prendre en charge.

    Chambre particulière : 42 euros par jour
    Cette prestation, peut, selon votre mutuelle, être prise en charge partiellement ou en totalité.

    Formalités

    Lorsque vous entrez au centre de soins de suite «Les Cadières », votre demande d’admission nous a été transmise par l’établissement d’amont (hôpital, clinique) ou par votre médecin traitant. Dès votre arrivée, le service admission, situé à l’entrée de l’établissement, complète en votre présence le dossier administratif.

    Il vous sera demandé les document suivants :

    • Votre carte vitale (ou attestation)
    • Un justificatif d’identité (carte d’identité ou passeport)
    • Votre carte mutuelle

    Si vous bénéficiez de la Couverture Maladie Universelle : le justificatif délivré par votre caisse de sécurité sociale avec la date d’ouverture des droits

    Si vous bénéficiez de l’exonération du ticket modérateur (longue maladie, invalidité) : la notification de décision délivrée par votre caisse de sécurité sociale

    Si vous relevez de l’article L 115 : le livret.

    Vos droits

    ACCES AUX INFORMATIONS VOUS CONCERNANT

    INFORMATIQUE ET LIBERTE
    (Loi N°78-17 du 6/01/1978)
    Les données concernant la personne hospitalisée font l’objet d’un traitement automatisé. Ces données sont transmises au médecin responsable de l’information médicale de l’établissement par l’intermédiaire du praticien responsable de la structure médicale, dans laquelle il a reçu des soins du praticien ayant constitué son dossier et sont protégées par le secret médical.
    Le patient a le droit de s’opposer pour des raisons légitimes au recueil et au traitement de données nominatives le concernant dans les conditions fixées à l’article 38 de la loi du 6 janvier 1978. Selon les dispositions de ce dernier article, le droit d’opposition de la personne ne peut s’exercer que si le traitement des données nominatives mis en cause ne réponde pas à une obligation légale.
    Tout patient peut exercer ses droits d’accès et de rectification auprès du médecin responsable de l’information médicale.
    Par ailleurs, nous vous informons que les couloirs sont sous vidéosurveillance pour des raisons de sécurité. Ces images sont conservées au maximum un mois et peuvent être consultées dans le même délai.

    VOTRE DROIT D’ACCES AU DOSSIER MEDICAL
    (Articles L.1111-7 et R.1111-2 à R.1111-9 du CSP)
    Vous pouvez demander à prendre connaissance de votre dossier médical. Cette demande doit être adressée par écrit au Directeur du SSR, accompagnée d’un justificatif d’iden¬tité.
    Ces informations peuvent vous être communiquées soit directement, soit par l’intermédiaire du médecin que vous choisissez librement. Elles vous seront transmis dans un délai minimum de quarante- huit heures après votre demande et au plus tard dans un délai de
    huit jours. Toutefois si les informations datent de plus de cinq ans, ce délai est porté à deux mois.
    Vous pourrez consulter votre dossier médical gratuitement sur place ou le recevoir par courrier (la remise ou l’envoi de documents est soumis à un paiement des frais de photocopies).
    Votre dossier médical est conservé vingt ans à compter de la date de votre dernier séjour sur le dossier patient informatisé.

    LE CONSENTEMENT ECLAIRE
    (Article L1111-2, 3,4 CSP)
    Vous avez le droit à une information claire et adaptée de la part des équipes soignantes et des médecins. L’information vous est délivrée dans le cadre d’un entretien individuel par les professionnels de santé dans la limite de ses compétences et de sa déontologie.
    L’information porte sur les différents traitements et soins proposés, leurs utilités, leurs conséquences, leurs risques fréquents ou graves normalement prévisibles ainsi que leurs coûts.
    Aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment.
    Votre projet de soins personnalisé établit au cours du séjour ne peut être élaboré sans votre consentement.

    LA PERSONNE DE CONFIANCE
    (Article L1111-6 du CSP)
    Pendant votre séjour, vous pouvez désigner, par écrit, une personne de votre entourage en qui vous avez toute confiance, pour vous accompagner tout au long des soins et des décisions à prendre. Il vous suffit d’indiquer le nom et l’adresse de la personne que vous avez choisie en datant et signant votre courrier. Cette personne sera consultée dans le cas où vous ne seriez pas en mesure d’exprimer votre volonté ou de recevoir l’information nécessaire à cette fin. Elle pourra en outre, si vous le souhaitez, vous accompagner dans vos démarches et assister aux entretiens médicaux afin de vous aider dans vos décisions. Cette décision est révocable à tout moment.

    LES DIRECTIVES ANTICIPEES

    Les directives anticipées permettent de faire connaître au médecin votre volonté et de la faire respecter si un jour vous n’êtes plus en mesure de l’exprimer, par exemple dans les situations suivantes :
    ○ vous êtes en bonne santé et vous pouvez avoir un accident ou un évènement aigu, (infarctus, accident vasculaire cérébral, traumatisme…), qui évolue vers une incapacité majeure de communication qui se prolonge (état végétatif par exemple) ;
    ○ vous avez une maladie grave et une aggravation survient qui vous rend incapable de vous exprimer ;
    ○ vous êtes à la fin de votre vie (grand âge avec de nombreuses maladies, maladie au stade terminal) et un évènement aigu survient, aggravant durablement une situation précaire ou qui pourrait entrainer la mort.
    Vos directives anticipées expriment vos volontés concernant la poursuite, la limitation, l’arrêt ou le refus de traitements et de gestes médicaux destinés à vous traiter ou à faire un diagnostic avant traitement.
    Elles peuvent être l’occasion et le fruit d’un dialogue que vous aurez pu créer avec vos proches. Elles pourront les soulager en leur épargnant la difficulté et parfois le sentiment de culpabilité de participer à des décisions dont ils n’ont pas à assumer la responsabilité. Elles peuvent être l’occasion de désigner votre personne de confiance.
    Le contenu de ces directives anticipées est strictement personnel et confidentiel et ne sera consulté que par vos médecins, votre personne de confiance si vous l’avez choisie et éventuellement d’autres personnes de votre choix.
    Tant que vous serez capable d’exprimer vous-même votre volonté, vos directives anticipées ne seront pas consultées.


    Les soins et traitements adaptés visant au soulagement de la douleur et des autres manifestations d’inconfort (difficultés respiratoires, angoisse, souffrance psychologique…) sont une priorité des professionnels de santé et vous seront obligatoirement donnés sauf avis contraire de votre part dans vos directives anticipées. Ces professionnels assureront votre accompagnement ainsi que celui de vos proches.
    Un formulaire est à votre disposition dans l’établissement. Il suffit d’en faire la demande auprès du personnel de service.

    Nous soutenir

    La fondation est reconnue d’utilité publique, vous pouvez soutenir ses établissements et améliorer le quotidien des personnes accueillies en faisant un don.



      Autres établissements